Négociation

Salaire

Droit

Syndicats

Emploi

Formation 

Actualités 

Éditorial



LVMH Leader Mondial du Luxe et 
Leader Français des sociétés indignes !
(Ou le"Dialogue" social à la Française dans le Privé).

                                                                                                                  Envoyer cette page à un(e) ami(e)  

Portail
Syndicats
Actualités
Éditorial
Formation
Colère
Emploi
Droit
En Lutte 
Histoire
Salaire
Agenda
Warriors
Négociation
Contact
Aide CE
Utile
Services CE
Newsletter
Tchat
35 Heures
Culture
Internet
Pratique
Cartes Postales
Forum
Humour
Loisirs
Liens
Avis
Adresses
Webmasters
Rêves

Proposer

Arcimboldo

Altermondialisme

Augmentation

                                           

La Palme d’or des Meilleurs Délégués du Personnel ou le dialogue Social à la Française dans le Secteur Privé. 

La palme d’or est attribuée à l’unanimité à L. B. et D. P. délégués UGICT- CGT au sein de Moët Hennessy Diagéo. 

Ces délégués ont réussi l’exploit, en 1999 de signer une nouvelle grille des salaires pour l’ensemble du personnel de l’entreprise sans consultation, ni des salariés, ni des délégués du personnel et bien sur sans l’avis des délégués avisés et dignes qui ne pouvait que refuser cet accord impossible. (A l’époque l’entreprise a pour nom Moët Hennessy UDV France).
Cette nouvelle grille fait passer l’ensemble du personnel de la convention collective Champagne (14 mois de salaire) à la convention collective Vins et Spiritueux (13 mois de salaire) et ce, l’année où les ventes et le chiffre d’affaire Champagne est le plus élevé du vingtième siècle. (1999 est l’année du millénaire les consommateurs ont fêté le passage à l’an 2000). 
En 1999 le chiffre d’affaire champagne de cette entreprise dépasse largement le chiffre spiritueux pour des raisons bien précises, donc en terme d’activité réelle de l’entreprise, comme défini par l’article L-135 du code du travail, c’est la convention collective Champagne qui est applicable aux salariés de l’entreprise et non la convention collective vins et spiritueux. 
Comme on l’imagine facilement un tel accord est une aubaine pour l’entreprise en question qui s’empresse de le signer sans faire de bruit. Mais pourquoi les délégués en question, élus par le personnel, ont-ils signés un tel accord aussi défavorable pour les salariés ? 
La réponse sur la motivation de ces délégués est révélatrice du « dialogue social à la française », et le terme « dialogue » qui est souvent choisi pour définir les relations sociales dans ce pays (comme s’il existait un accord tacite sur le langage et les pratiques entre les directions et les organisations syndicales). Le terme dialogue doit être mis en parallèle avec le terme négociation. Un dialogue n’est pas toujours une négociation et une négociation n’est jamais un dialogue ou alors un tel « dialogue » que ce terme perd tout son sens dans le cadre d’une négociation menée selon les règles et les pratiques de la négociation en général. 
La motivation se passe de commentaire il suffit d’énoncer les faits : 
Fin 1998 le groupe LVMH décide de fusionner en une seule et même entreprise 3 entreprises qui distribuent ses marques de Champagne et de Spiritueux.
MHD : Moët Hennessy Distribution. Dom Pérignon,Moët et Chandon, Mercier, cognac Hennessy Johnnie Walker, Gordon’s….)
SOVEDI :JB, Gilbeys, Smirnof, Malibu, Pisang Ambong…..
CSA Champadis : Veuve Clicquot, Canard Duchêne, Black and White….
A la mi 1998 le Comité d’entreprise Moët (contrôlé à 90 % par la CGT Champagne) vote un droit d’alerte. 
Ceci évite à la nouvelle entité d’avoir à le faire. 
Cette fusion est appelé un « plan social déguisé » par la presse champenoise ce plan social est réalisé par le leader mondial du luxe dont le Chiffre d’affaire et les profits sont colossaux. 
Page 81 du dossier économique présenté par l’entreprise dans le cadre du livre III les salariés sont estimés en Kilos Francs ! 
L’opération a été organisée par des financiers qui n’ont jamais imaginé ce qu’elle peut impliquer au niveau des personnes.

Les élections des délégués du personnel et du comité d’entreprise de la nouvelle entité donne une large majorité à la CGT et à l’UGICT CGT. Ceci est très risqué pour l’entreprise car la CGT contrôle les caves et le vignoble et peut bloquer l’entreprise en cas de conflit majeur. (Ce qu’elle fait régulièrement pour forcer les accords). 
Le délégué B. M. est élu délégué du personnel, au comité d’entreprise il fait partie de la commission formation et de la commission protection sociale , il fait partie du Bureau du CHSCT, il a également en charge la communication de son syndicat sur la messagerie interne de l’entreprise. . 
Dés Janvier 1999 celui - ci , chargé de communication du Syndicat informe le personnel que le Comité d’Entreprise fonctionne dans l’entrave. 
A la réunion du CE du 12 Janvier 1999 le Comité nomine son secrétaire L. B pour Ester en justice.
Il y a des entraves graves au fonctionnement du Comité d’Entreprise.
Cette plainte ne serra jamais déposé alors qu’elle avait tous les motifs de l’être… 

Les délégués recensent les situations individuelles de leurs collègues commerciaux et se rendent compte que les secteurs sont croisés. 
Croiser les secteurs signifie que l’on envoie le commercial qui réside à Marseille visiter les clients de Lyon et celui de Lyon visiter les clients de Marseille. Cette stratégie a pour but de pousser les salariés au départ volontaire mais elle porte atteinte à leur sécurité car le nombre de kilomètre parcouru est parfois énorme et dans des régions où il n’y a pas d’autoroute à cette époque comme entre Bourges et Tours par exemple, c’est très risqué pour la sécurité des salariés mais aussi des autres utilisateurs de la route. 

Tôt ou tard un salarié marié avec des enfants rentre chez lui….

Les délégués du personnels et membre du comité ne sont pas exclus des anomalies, au contrainte ils semblent y figurer en priorité. 
A partir de février 1999 le Secrétaire du CE Moët décide de nommer un consultant pour assister le comité d’entreprise MHUDV France. Le délégué BM a déjà mis en ligne le site Free MHUDV France qui permet aux salariés de contacter les syndicats de chez eux pour signaler les abus des petits chefs. Toujours en février 1999 se tiennent les premières réunions de l’intersyndicale LVMH. 
Au cours de ces réunions ce délégué est désigné comme porteur du projet d’un site Internet de l’intersyndicale qu’il doit mettre en ligne. 
Ceci est une erreur, cette annonce n’aurait jamais dû être faîte car le groupe l’apprend très vite. 


Le groupe LVMH ne veut pas d’une intersyndicale, le groupe est composé de société très diverses : la convention collective Champagne prévoit un salaire sur 14 mois et un minimum à 12 500 F à l’embauche. 
Dans les tanneries Vuitton pas de syndicat et 12 mois de salaire au SMIC… 
A partir de ce moment là la vie professionnelle du délégué BM dans l’entreprise devient un enfer, rien ne lui est épargné. 

Le délégué est prévenu personnellement par le secrétaire du CE Moët et Chandon que l’entreprise a décidé de le forcer à partir s’il ne se tient pas tranquille…

A la réunion du Comité d’entreprise du 17 mars 1999 Alain Girard, consultant, déclare que les délégués sont systématiquement pourchassés à cause justement de leur fonction de délégués. 

Le 14 mars 1999 le délégué BM a écrit au ministère pour signaler ce que lui faisait subir son employeur.
Il n’en informe personne dans l’entreprise mais l’inspecteur du travail Mr J.S. est informé par le cabinet du Ministre.
Dés Mars 1999 le planning du comité d’entreprise est établit. 
Le chef de région du délégué qui a 4 délégués du CE dans son équipe lui n’établit aucun planning des réunions régionales, Il prévient les salariés au dernier moment et les réunions régionales ont lieu le lendemain ou la veille des réunions du Comité…. 

Le mercredi 5 mai 1999 se tient la première conférence de presse de la nouvelle Intersyndicale LVMH. 
Le délégué monte à Courbevoie le 4 mai en réunion préparatoire, le 4 mai à Paris alors que le 5 mai a lieu la conférence de presse il reçoit sur son répondeur à son domicile une convocation pour une réunion régionale à Nantes pour le 6 mai ! Il répond par portable sur la messagerie de son chef de région qu’il ne peut assister à cette réunion trop loin de son domicile. Le 5 mai il prend le TGV pour Angoulême.
Il est à son domicile à, Saintes vers 23h00. Pour monter à Nantes (à l’époque l’autoroute ne va que jusqu’à Niort) il lui faut 3h30 - 4h00 et la réunion est à 8 h 30. Membre du CHSCT il sait que s’il accepte de telles manœuvres pour lui-même (et il y a de graves problèmes ailleurs) jamais il ne pourra rien dénoncer. Le 6 mai le salarié reste sur son secteur. Le 12 mai il reçoit une lettre avec Accusé de réception du Directeur des ventes National GD. Sur cette lettre on lui annonce sa mutation sur le secteur 79, 85 86 soit à prés de 200 km de chez lui… Le jour même il saisit le conseil des prud’hommes de Saintes pour entrave à la fonction de délégué du personnel. 
Dans un second temps le 14 mai il répond à la lettre reçue avec en copie le DRH et le délégué syndical. D .P.
Le délégué Syndical UGICT CGT demande au délégué BM de retirer sa plainte arguant du fait qu’il va lui-même en déposer une pour entrave au fonctionnement du CE. Ce que fais le délégué en notant sur la main courante les raisons du retrait de la plainte. 
En fait le délégué en question D.P. ne déposera jamais de plainte… Loin de là…. 
Le 28 avril le secrétaire du CE L. B. a démissionné pour des raisons personnelles et pour se rendre disponible pour de prochaines fonctions dans l’entreprise …. Le 20 décembre 1999 il est nommé chef des ventes régional. Sur sa carte de visite actuelle on peut lire : Directeur Régional Sud ouest Circuit prescription. En fait le poste de directeur régional a été supprimé depuis très longtemps dans le groupe mais dans ce cas précis un poste de Cadre supérieur se doit peut être de renaître…
A ce jour ce salarié est toujours délégué UGICT CGT et membre du CE. Le Délégué Syndical D.P est permanent de son syndicat, c’est le seul permanent à notre connaissance à posséder un casier judiciaire et à avoir été condamné pour violence conjugales envers son épouse et ses beaux parents (L.B et et D.P sont joueurs de rugby) Leur capacité à négocier se situe dans la puissance ! Leurs compétences intellectuelles sont exceptionnelles à l’oral dans leur manière d’empêcher les autres délégués de s’exprimer, par contre à l’écrit 3 mots sans fautes d’orthographes c’est impossible. 
On a proposé au délégué BM chargé de la communication qui se met son nez partout d’après l’entreprise de devenir responsable de la communication de l’entreprise poste qu’il a refusé, déclarant que l’on achetait que ce qui était à vendre. …
Dans les bureaux à Courbevoie la situation est dramatique. Il y a souvent 2 voire 3 salariés pour un seul poste de travail, en conséquence c’est le ou la salariée qui arrive le premier sur le lieux de travail qui occupe le poste.
Donc certaines secrétaires et assistances commencent à travailler à 6 h00 du matin ! 
Les autres restent la matinée et l’après midi devant la machine à café… 
Le dossier économique prévoit 9 personnes à la DRH pour 600 salariés, en fait la DRH est constituée de 3 personnes. 
L’extrait du procès verbal du 28 juillet 1999 montre quelles sont les conditions de travail, au Marketing le bureau est prévu pour 11 personnes, ils sont 22 et bien entendu dans ses conditions comme ils le déclarent au Comité d’Entreprise ils en viennent à se battre…. 
Le CHSCT a demandé 6 m2 par personne, dans les bureaux on constate moins de 2 m2. 

Les méthodes sont des contraintes pour obliger les salarié à quitter l'entreprise par le volontariat et dans une détresse psychologique inhumaine, souvent dans la panique...  


A cette époque de nombreux élus du personnel perdent pied, il faut les débriefer après les réunions du comité car ils n’ont pas compris ce qui c’est dit durant la réunion… Ils sont en dépression et sous Prozac… Le même délégué doit lui-même régler les problèmes de bureau, la DRH ne fait rien car elle souhaite voir les gens partir, il envoie des salariés faire des bilans de compétence au CIO (rapport ola) pour les reclasser et qu’ils trouvent du travail dans d’autres entreprises. Les femmes seules avec des enfants ne peuvent pas rester sans travail à Paris. Le secrétaire du CHSCT craque lui aussi car il perd son père dans le courant de l’année 99 et se retrouve lui aussi sous Prozac. Ce médicament permet de tenir le coup moralement mais la personne fonctionne au ralentit. Donc le même délégué se retrouve avec les problèmes de la route et des commerciaux et les problèmes des bureaux. A cette époque le seul point positif est que le bâtiment est climatisé, personne ne peut ouvrir une fenêtre et c’est tant mieux car de nombreuses assistantes et secrétaires déclarent : « si je pouvais je sauterais par la fenêtre… » 

Voici se qu’il se passe pour les commerciaux sur la route. Le 20.7 le chef de région du délégué en question envoie un message à son équipe pour une opération magasin. Les attachés commerciaux doivent passer en magasin prendre les commandes entre le 21.07 et le 28.07. Comme par hasard il y a une réunion du comité le 28.07 et le salarié prévient ses collègues qu’il ne peut pas venir….
Cette stratégie va continuer jusqu’au 30 août date à laquelle le délégué envoie un courrier en recommandé dénonçant ses manoeuvres en recommandé avec accusé de réception au Chef des vente en question, à l’ancien secrétaire du CE L.B qui voulait étouffer l’affaire et au Directeur des ventes GD. Le courrier est clair, les délais sont trop courts pour les opérations magasins et le planning des réunions régionales n’existe pas. La sécurité des commerciaux est gravement menacée et celle des autres usagers de la route également. F. L responsable des ventes GD reçoit la lettre au siège, celui-ci est contraint au départ par J L.S. DRH 
Y.D. le responsable régional n’ira jamais retirer la lettre à la poste. Il est muté à Paris alors qu’il demeure en Vendée sur un poste à l’export alors qu’il ne pratique pas l’anglais !! 
Début septembre ces questions sont abordées au CHSCT. Sur certains secteurs il y a 3 commerciaux pour le même poste, certains commerciaux sont contraint de visiter des clients à plus de 150 km de leur domicile. Et personne ne leur demande de déménager !
Début septembre le délégué qui « met son nez partout » découvre que le délégué syndical et l’ancien secrétaire du CE ont signé, sans consulter personne un nouvel accord sur les salaires qui fait passer l’intégralité du personnel de la convention collective champagne à la convention collective vins et spiritueux. (Le projet de fusion a été élaboré dans le but de faire passer tous les salariés sur 13 mois).
Le code du travail prévoit que lorsque une entreprise possède plusieurs activités les salariés doivent dépendre de la convention collective de l’activité qui fait le plus de chiffre d’affaire. 
Les financiers qui ont élaboré le projet début 1998 ne pouvaient pas prévoir certains événements….
En juillet 1998 la France est championne du monde de football ! En une journée la grande distribution vend plus de champagne que durant toute la semaine de noël. Ceci bien sur n’empêche pas les gens de réveillonner fin 98. 1998 est une année record pour les ventes de champagne dans ce pays. Impossible de se baser sur 1998 pour changer de convention collective. 
Reste alors 1999. L’entreprise multiplie les opérations spiritueux en GD pour que le CA spiritueux dépasse le chiffre Champagne. 
Mais une bouteille de Champagne coûte 4 fois plus cher qu’une bouteille de spiritueux et les marques Johnnie Walker et J and B sont violemment attaqués par des marques française à prix réduit en GD (Label 5 et William Peel). De plus SAP France et SAP Angleterre ne sont pas compatibles (SAP est un logiciel de gestion des stocks) car les anglais comptent en gallons et le reste de l’Europe en litre (système métrique différent). De nombreuses opérations sont négociée en GD et ne sont pas livrées alors même que les produits sont en stock !!! La logistique spiritueux ne suit pas ! 
La société est contrainte par la Grande distribution de verser des chèques de pénalité à la GD pour des opérations prospectus non livrées… Lots de 2 Johnnie Walker (Auchan, Carrefour, Leclerc). 
De plus en 1999 les français vont fêter le nouveau millénaire…. (Les ventes de Champagne vont de nouveau s’envoler). 
Il ne reste plus qu’une seule solution et cette solution n’est pas légale, la corruption active pour la société et le trafic d’influence pour les délégués qui signent l’accord en contrepartie de certains avantages Dés que le délégué montre qu’il sait ce qu’il se passe des affrontements verbaux violents ont lieux. Pourtant courant juillet 99 quelqu’un pénètre la nuit dans les bâtiments de l’entreprise et dérobe (uniquement) le portable de la directrice financière de la société !!! Bien sur pas de disquette de sauvegarde, ni de CD. 
La comptabilité de l’entreprise a disparu…. et la direction de porter plainte pour vol….. !! 


A partir de ce moment le délégué est pris en étau entre certains délégués et la direction. 

Les délégués veulent empêcher le salarié de révéler ce qu’il sait aux salariés et autres délégués et la direction craint les médias et la justice. 
Le délégué est suspendu de la section syndicale, il se laisse suspendre sans rien révéler aux autres délégués qui ignorent ce qu’il se passe car ceux-ci pourraient  être ensuite désignés comme complices… .
Le Délégué BM reçoit 4 lettres recommandées avec accusé de réception, le 8 novembre en arrêt maladie il est contrôlé à son domicile par le docteur H.B. envoyé à titre privé par la DRH MHD. Ce médecin ne sait pas qu’il contrôle un délégué et il ne connaît pas la situation sanitaire du salarié qui a eu un triple pontage coronarien en 1992 et n’a même pas effectué la visite de contrôle obligatoire avant de reprendre le travail car sa société à oublié de le signaler à la médecine du travail. Effrayé ce Médecin quitte le domicile du salarié en espérant que celui-ci ne dépose pas plainte pour harcèlement. 
Le 2 Novembre en réponse à une lettre recommandée reçue le 15 septembre mutant le délégué sur un secteur à 150 km de son domicile le salarié envoie une lettre avec Accusé de réception. Ce document démontre que le délégué quitte l’entreprise dans l’entrave à la fonction de délégué (Article L- 436 1). (Annexe 111 et 111 bis).
L’entreprise n’attend même pas la décision de l’inspecteur du travail qui pourtant ordonne une enquête. 
Le salarié possède 2 protocoles de résiliation conventionnelle 1 envoyé avant la décision de l’inspection du travail et l’autre ensuite….. 
Le 11 janvier 2000 le salarié est reçu par J.S. inspecteur du travail 13 rue de Lens 92300 Nanterre. 
Après enquête celui-ci se déclare violemment opposé au départ du salarié et refuse d’accorder son autorisation pour le départ du délégué. 
Des échanges ont eu lieu depuis novembre entre le délégué et Mr J.S. .
Mr J. S exprime son étonnement et son indignation devant le comportement de MHD il déclare que s’il autorise un tel départ il risque sa place car le ministère suit l’affaire. 
Donc le salarié lui signe une dérogation pour qu’il puisse autoriser son départ, étant entendu qu’il la produira au moindre problème. 
Le DRH J. L.S. est reçu juste après le délégué L’inspecteur du travail lui dit ce qu’il a lui dire et lui dit aussi ce qu’il va faire. 
Suite à cet entretien J. L. S. se porte volontaire dans le cadre du plan de volontariat. 


Tout ceci se déroule dans la principale filiale du groupe de luxe LVMH dont le chiffre d’affaire et les profits sont faramineux …. 
A cette époque l’ Affaire Danone n’a pas encore eu lieu… 

Les délocalisations sont rares. Cette filiale de LVMH montre la voie... si elle a réussi à le faire d’autres pourront et d’autres vont le faire.

Les syndicats n’ont pas été à la hauteur, 80 % des délégués du syndicat sont parti écoeurés ou contrains au départ.. 
Sans résistance des instances sociales et pour pouvoir embaucher en toute sécurité des salariés sous de nouveaux contrats l’entreprise procède à des licenciements secs envers les personnes qui n’ont pas signé le volontariat et dont l’ancien contrat est une menace... 

Free Warriors le 29.04.2007

                                                                      Envoyer cette page à un(e) ami(e)

A Voir aussi :

Test : Êtes-vous de droite ou de gauche ? 
Que devient l'Europe avec les différents candidats ?

Programme de Formation Spéciale Femmes.

Programme de Formation Spéciale Hommes. 

Visitez le Pays de Nicolas...
Les Sans Papiers et Nicolas
Le Code de bonne conduite.
Comment passer le temps au Bureau

Humour et Entreprise
Les Cartes Flash humoristiques