Négociation

Salaire

Droit

Syndicats

Emploi

Formation 

Actualités 

Éditorial





English Website

                                                                                           
                                                                                             Ajouter ce
tte Page à vos Favoris ! 

  
                                              Les Vins de Corse.

Une montagne dans la mer : la définition traditionnelle de la Corse est aussi très pertinente en matière de vins. La multiplication des pentes et des coteaux inondés de soleil mais maintenus dans une relative humidité par l'influence maritime explique que la vigne soit présente à peu prés partout. Associés à des cépages importés, les cépages corses spécifiques sont d'une originalité certaine, le Niellucio au caractère tannique dominant et qui excelle sur le calcaire, le Sciacarello présentant plus de fruité et produisant des vins que l'on apprécie davantage dans leur jeunesse. En blanc le Vermentino (Malvasia ou Malvoisie) semble apte à produire les vins 
Ce sont les Génois qui introduisirent la vigne en Corse, au 16e siècle. Aujourd'hui, 2.600 hectares sont plantés, le plus souvent sur des sols granitiques, avec quelques zones de schiste au nord-est. Une quarantaine de cépages peuvent être utilisés ici ! Il n'y a guère, les vins corses étaient jugés rustiques, voire vulgaires. Mais ces vingt dernières années, un arrachage énergique des vignes les moins bonnes, et des efforts qualitatifs en ce qui concerne les soins apportés à la vigne et les méthodes de vinification ont contribué à une amélioration notable de la réputation de l'île. Ceux des vins corses qui sont issus de terres pauvres à dominante de silice, sont originaux et peuvent se révéler excellents. Délicieux dans leur jeunesse, ils ont la faculté de vieillir admirablement en prenant un bouquet délicat.
Les blancs, issus de vermentino (alias malvasia ou malvoisie de Corse), et d'ugni blanc, souvent secs, ont beaucoup de finesse et de parfum; certains évoquent l'Hermitage. Dans une catégorie différente, le muscat donne des vins réputés au Cap Corse.Les rouges ont un bouquet remarquable. Ils sont presque toujours capiteux et puissants mais possèdent une finesse toute particulière. Certains s'apparentent nettement aux Côtes du Rhône, et particulièrement au Châteauneuf-du-Pape. Les rosés, exquis, sont fruités, avec une chaude saveur à la fois poivrée et fumée. Ils accaparent un tiers de la production AOC. Deux cépages noirs sont particulièrement importants : l'autochtone Sciaccarello ("craquant sous la dent"), peu coloré mais parfumé, épicé et vif, est à la base des rouges les plus typiquement corses, capables de vieillir longuement, mais à boire relativement frais (12 à 14°C); le niellucio, connu en Italie sous le nom de sangiovese. Gras et fruité, plus coloré (niellu signifie sombre) et plus tannique que le sciaccarello, il demande à vieillir. On rencontre encore parfois de l'aleatico, du barbarossa, du carcajolo, du codivarta, et l'elegante est le nom local du grenache.
                                                                                             Envoyer cette page à un ami

Le CD les vins de France 

Les Vins de France 

Bordeaux

Sud Ouest 

Languedoc - Roussillon

Côtes du Rhône

Corse

Provence

Beaujolais

Jura - Savoie 

Chablis - Bourgogne

Alsace

Champagne

Val de Loire

     
       

 


 

 

  Envoyer cette page à un ami

Ajouter cette Page à vos Favoris !

Outil pédagogique : Le CD Les Vins de France