Sites de colère.               

                                                                                                                                                                                             Donnez votre avis !

Entrée

 

Les salariés d'Ubi Soft, excédés par des conditions de travail exécrables, les heures supplémentaires et les week-end travaillés ce sont mobilisés sur le Net. Objectif : obliger la direction de l'entreprise à négocier et obtenir (enfin !) une élection des délégués du personnel... Humour et ironie sous la plume.......

BOOOMMMM!!!!!!!!!!!!!!

Article de presse sur Chalenges en Novembre 1999

Entrée

 

Face au plan Jaffré les salariés d'ELF se sont mobilisés de façon remarquable sur la toile. Appel aux expatriés du groupe, tapage médiatique, occupation des locaux informatiques de l'entreprise. Ce qu'ils ne savaient pas c'est que TOTAL, avant de polluer nos côtes avait déjà décidé de les absorber....    

            Haut les elfes !

BNF EN GREVE !

En 1998, à peine ouverte, les employés de la Bibliothèque nationale de France se mettent en grève. Ils formulent leurs revendications sur le Web. BNF Alternative est une première dans le secteur public. Chez les fonctionnaires aussi lorsqu'il faut se battre on sait s'organiser et être efficace !
                                                                                                              construction périlleuse !                                            

Sauvez FIP !
Quand on désire ôter la parole aux journalistes, cacher aux yeux du plus grand nombre un plan de restructuration, on récolte un site Internet ou site de colère... un de plus ! Vouloir museler des salariés et bâillonner des journalistes c'est bafouer la démocratie et la liberté d'expression !  
La marche du siècle... en arrière ... il manquait plus que ça !  
hypodmic.gif (3015 octets)

 

Entrée

L' Association des travailleurs du multimédias du Québec veut elle aussi, dénoncer les abus dans un secteur d'activité (le multimédia ) où bas salaires et heures supplémentaires impayées fleurissent sous tous les horizons. Embauches massives à Montréal dans ce secteur... mais les conditions de travail ? Pas de syndicats, alors certains employés se mettent à leur clavier...

On éclaire ?

Entrée

 

Aux USA, pays qui, comme chacun sait, donne beaucoup dans le social ,arrêt maladie se conjugue souvent avec licenciement. C'est ce qui est arrivé à Ken Hamidi. Pas tout à fait satisfait, en 1997 il fonde le site Face Intel pour fédérer les salariés anciens ou actuels. Avalanches de mails, procès, interdiction du site dans l'entreprise. Une campagne médiatique et mondiale gratuite dont le géant de Santa Clara se serait bien passé !
la bouse ou l'intel !

 

Entrée

 

Mike Blain a ouvert Wash Tech, un syndicat virtuel s'adressant aux personnels de Microsoft et d'Amazon.com, ici moins de lutte, on informe sur le cours des actions, on recrute en ligne, on suit les investissement des fonds de pension. Du syndicalisme à l'américaine parfois dur ...jamais pur (il est vrai que la pureté de nos jours...)
au canons !
Entrée

 

Le puissant syndicat US : AFL- CIO (68 syndicats, 13 millions de membres) ne plaisante pas . Il a fondé la communauté virtuelle des familles de salariés. Des millions de membres, un accès à Internet mensuel à 90 F quel que soit le nombre d'heures de connections, achat en ligne, infos, météo, un véritable portail. On peut acheter dans des cyberboutiques socialement dignes ou indignes !! Le but avoué de John Sweeney : " Permettre aux salariés et aux sections syndicales de mieux mobiliser leurs membres, combler le fossé entre ceux qui ont accès à la technologie et ceux qui ne l'ont pas (PC à 600 Dollars et financement par mensualité de 30 dollars : 180 F) et ainsi contraindre les politiciens à mieux prendre en compte les intérêts des salariés... "

à boulets rouges !

                                                                                                        Donnez votre avis !