Accueil

         Testament de l'Abbé Pierre. 

                                                                                                                                         Envoyer cette page à un(e) ami(e) 



 

 

Voir aussi Hommage à l'Abbé Pierre.

 

Fernande Garay : Hommage à L'Abbé Pierre.  

 
La vie est plus belle que la prudence. 
Abbé Pierre, Extrait de Servir. 

Un sourire coûte moins cher que l'électricité, mais donne autant de lumière. 
Abbé Pierre.

Quand on s'indigne, il convient de se demander si l'on est digne. 
Abbé Pierre, Extrait de Servir.

Il faut que la voix des hommes sans voix empêche les puissants de dormir. 
Abbé Pierre, Extrait de Servir. 

L'amitié, c'est ce qui vient au coeur quant on fait ensemble des choses belles et difficiles. 
Abbé Pierre.

On n'est jamais heureux que dans le bonheur qu'on donne. Donner, c'est recevoir. 
Abbé Pierre, Extrait de Servir. 

La responsabilité de chacun implique deux actes : vouloir savoir et oser dire. 
Abbé Pierre, Extrait de Servir.

Que ceux qui ont faim aient du pain ! Que ceux qui ont du pain aient faim de justice et d'amour ! 
Abbé Pierre.

Avec tout l'argent du monde, on ne fait pas des hommes, mais avec des hommes et qui aiment, on fait tout. 
Abbé Pierre.

Les hommes politiques ne connaissent la misère que par les statistiques. On ne pleure pas devant les chiffres. 
Abbé Pierre, Extrait de Servir.

Le pouvoir est fait, non pour servir le pouvoir des heureux mais pour la délivrance de ceux qui souffrent injustement. 
Abbé Pierre, Extrait de Servir.

Le pouvoir est aveugle, les détresses les plus accablantes sont muettes... Comment faire se rejoindre ceux qui savent et ceux qui peuvent ? 
Abbé Pierre, Extrait de Servir.

La pire vacherie que l'on peut faire à un copain que l'on n'aime pas, c'est de lui souhaiter de devenir célèbre. Un peu de célébrité, ce n'est pas désagréable. Au-delà d'un certain degré, il y en a franchement marre. 
Abbé Pierre, Extrait de Servir.

Si nous sommes sans colère quand nous voyons les autres bafoués, exploités, humiliés, il est clair que nous ne les aimons pas. 
Abbé Pierre et Bernard Chevalier, Extrait d'Emmaüs ou venger l'homme

                                                                        Envoyer cette page à un(e) ami(e)